Financer une formation : comment procéder et à quel prix ?

Financer une formation

Financer une formation est une question qui peut avoir plusieurs réponses étant donné qu’il s’agit d’un procédé pouvant varier en fonction de chaque situation avec des options plus ou moins simples. Nous verrons ici comment accéder à ces solutions et quelles peuvent être les conditions et contraintes de chaque formation.

Solutions préliminaires afin de réussir à financer une formation

Lorsqu’on parle de solutions de base pour financier une formation, il s’agit généralement de celles dédiées aux individus en situation de CDD ou de CDI. Pour les premiers, ceux-ci peuvent compter en premier lieu sur le CIF suivant certaines conditions qui peuvent changer d’un domaine à l’autre sachant qu’ils devront appliquer leur demande au maximum un an après la fin de leur contrat.

Le CPF peut, lui aussi, être un choix pour les salariés qui viennent de passer par un CDD. La formation disponible par ce biais devra cependant être suivie en dehors de la durée de l’embauche. Au même titre que les personnes en CDD, les employés en CDI peuvent compter sur le CPF et le CIF pour financier leurs formations. Concernant le CIF, son financement se base généralement sur des organismes tels que :

  • Le Fongecif ;
  • L’Opacif ;
  • L’OPCA.

C’est notamment grâce à cette particularité de financement que les formations proposées dans ce cadre peuvent être prises en charge en parallèle d’un maintien de salaire qui peut aller jusqu’à 90 % du montant de base.

Option de financement de formation pour les demandeurs d’emploi

Un demandeur d’emploi peut disposer d’un certain nombre d’heures qu’il a pu générer via son compte personnel de formation. La principale contrainte dans cette optique concernera la nature de la formation qui se doit de convenir aux priorités actuelles qui sont définies en amont par les partenaires sociaux de même que les pouvoirs publics.

Toujours pour les demandeurs d’emploi, ceux-ci peuvent compter sur des financements alternatifs comme ceux de l’ARE dans le cadre d’une aide de retour à l’emploi. Il sera de même possible de passer par le Conseil général départemental si vous n’avez plus d’aide de Pôle Emploi ou de passer par l’Agefiph si vous êtes atteint par un quelconque handicap.

Par admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *