Reconversion professionnelle : devenir auto-entrepreneur

auto-entrepreneur

Il parait loin le temps où nos parents et nos grands-parents connaissaient une carrière plutôt linéaire, et se satisfaisaient à passer la majeure partie de leur vie professionnelle assignés à une profession, ou à un employeur. Vous en avez ras-le-bol de votre boulot ? Vous voulez changer de métier et vivre de votre passion ? Alors l’auto-entrepreneuriat semble être la voie la plus évidente.

Notre article vous donne les démarches pour devenir auto-entrepreneur.

Qu’est-ce que l’auto-entrepreneuriat ?

L’auto-entrepreneur ou le micro-entrepreneur (il n’y a plus de différence entre les deux régimes depuis 2016) est la qualification qu’on attribue à tout individu désirant exercer une activité et travailler en tant qu’indépendant à son nom. C’est ce qu’on appelle aussi la « freelance ». Du coup, c’est une personne totalement autonome qui va vendre ses services et ses compétences auprès d’entreprises diverses et variées.

Quelles sont les raisons qui poussent à se reconvertir professionnellement ?

On observe certaines raisons similaires qui poussent les personnes à vouloir changer de voie professionnelle :

  • Être épuisé des situations de travail précaire ;
  • être dans une impossibilité d’évolution professionnelle ;
  • ne plus vouloir être esclave des rêves des autres ;
  • vouloir en finir avec le stress, la pression, et la lassitude d’un emploi ;
  • être libre de vivre de sa passion ;
  • être son propre patron ;
  • être dans l’envie d’apprendre à nouveau.

Sous une certaine optique changer de métier ou de secteur d’activité pourrait également s’avérer être plus rémunérateur. En effet, en s’engageant dans une voie qui nous passionne, on serait plus enclin à donner de nous-même pour nous développer, et à passer le temps qu’il faut pour. Même si gagner plus d’argent n’est pas l’unique motif qui pousse à changer d’emploi, certains désirent avoir plus de flexibilité pour se consacrer à d’autres passions, ou pour s’adapter à des contraintes familiales ou personnelles.

Pourquoi choisir le statut d’auto-entrepreneur ?

On dit que 2 Français sur 3 veulent changer de travail ! Cela parait d’autant plus vrai, quand on jette un œil aux derniers sondages BVA publiés en juin 2020, où 48 % des personnes interrogées, admettaient vouloir se reconvertir professionnellement. Si certaines fausses croyances comme le  » je suis trop vieux/vielle pour me lancer… » persistent, la vérité du terrain vient détromper tous ces types de préjugés. Aujourd’hui la reconversion professionnelle, concerne les 25, 35, 45, 55 ans, ou même 70 ans, il n’y a pas vraiment de limite d’âge qui prévaut, les seuls paramètres à prendre en compte sont : la faisabilité, l’utilité, et la rentabilité du projet, et surtout le plaisir et l’épanouissement que l’auto-entrepreneur va en tirer. Ce qu’il faut savoir au sujet de l’auto-entreprise : est qu’il s’agit d’un régime, et non pas d’un statut ou d’une forme juridique. Ce régime d’auto-entrepreneur permet de :

  • Tester un projet sans risques ;
  • bénéficier d’une prise en charge partielle des cotisations de l’État ;
  • se lancer tout simplement dans un nouveau choix de vie professionnelle.

Les modalités pour devenir « auto-entrepreneur » ont été simplifiées au maximum, afin d’encourager n’importe qui à se lancer. N’exigeant aucun investissement, ou de capital de départ pour lancer sa nouvelle activité, l’auto-entrepreneur crée son entreprise individuelle, et selon son type d’activité il choisit entre plusieurs régimes fiscaux et sociaux.

À découvrir : Se former à la prise de parole en public

Par admin