Travailler en interim : une bonne ou une mauvaise idée ?

Mai 14, 2021 Vie professionnelle
travail en intérim

Souvent considéré comme un travail précaire, l’intérim présente néanmoins des avantages indéniables. Nous allons les exposer dans cet article.

Le travail en interim c’est quoi ?

Le contrat de travail en interim est différent du contrat en CDD ou en CDI. Il a ses propres caractéristiques et permet à de nombreuses entreprises d’embaucher du personnel pour leur besoin temporaire. Généralement, une entreprise fait appel à une agence d’intérim qui va se charger de sélectionner les intérimaires adéquats pour une durée de travail temporaire.

Les avantages du travail en intérim

L’intérim est un contrat temporaire qui peut apporter de nombreux avantages comme développer son expérience. C’est un bon moyen de continuer à se former à un métier lorsque l’on a peu d’expérience et d’acquérir une bonne méthode de travail au sein du monde professionnel. 

C’est un bon moyen également d’élargir son réseau professionnel en réalisant des missions et en les réussissant. De plus, le travail en intérim montre à de potentiels recruteurs que vous êtes capable de vous adapter facilement à un nouvel environnement de travail, ce qui est très apprécié.

C’est un contrat qui vous offre de la flexibilité. Effectivement, vous êtes libre d’indiquer à quel moment vous êtes disponible et d’effectuer les missions qui vous conviennent. Cependant, refuser certains contrats peut s’avérer néfaste pour l’agence d’interim dans laquelle vous êtes inscrit, ce qui pourrait la conduire à favoriser d’autres candidats.

Vous bénéficiez également d’une rémunération attractive en optant pour ce genre de contrat et d’avantages sociaux intéressants. Le travail en interim est qualifié de travail précaire ce qui permet d’être payé à hauteur de la qualification de la personne remplacée et également d’obtenir une indemnité de fin de mission (IFM) et une indemnité compensatrice de congés payés (ICCP).

Les inconvénients du travail en intérim

Le travail d’intérimaire présente aussi des points négatifs. En effet, c’est un contrat avec des durées de travail temporaires ce qui amène à des irrégularités de revenus. Ce statut ne permet pas d’avoir un contrat régulier ce qui peut être un énorme inconvénient si vous avez des projets immobiliers ou autres.

De plus, cela demande une adaptation régulière ce qui oblige à se remettre souvent en question sur les méthodes de travail qui peuvent différer d’une entreprise à l’autre. Pour finir, le statut est bien malheureusement souvent peu valorisé ce qui amène à réaliser des tâches peu valorisantes aussi.

À découvrir : Le top 5 des secteurs qui recrutent

Comment s’inscrire en intérim ?

Lorsque vous souhaitez vous inscrire en interim, vous avez la possibilité de postuler à une offre d’emploi en joignant votre candidature ou de vous inscrire en tant qu’intérimaire dans une agence d’intérim. Par conséquent, vous devez joindre un dossier complet dans le but de recevoir des offres de mission qui peuvent vous correspondre. C’est ce que l’on appelle des missions d’intérim. Voici donc les documents à fournir pour une inscription valide :

  • Le CV (Curriculum Vitae)
  • Les diplômes
  • Les papiers d’identité (Carte d’identité ou titre de séjour valide, carte vitale, justificatif de domicile)
  • Le permis de conduire
  • Un RIB
  • Les 3 derniers bulletins de salaire ou le dernier contrat de travail
  • Une visite médicale à jour

Par admin